Actualités

Agnès BUZYN invite les ARS à organiser les actions de prévention, y compris PSSM…

By 27 mai 2019 No Comments

Agnès Buzyn demande aux ARS de soutenir l’engagement en formation des futurs IPA

Dans une circulaire du 15 mai 2019, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé précise aux Agences régionales de santé (ARS) les orientations nationales pour le Fonds d’intervention régional (FIR) 2019.

« Pour 2019, je vous demande de veiller à ce que les moyens alloués dans le cadre du FIR, et particulièrement les mesures nouvelles, contribuent à la Stratégie nationale de sante (SNS) et aux chantiers du Gouvernement qui la mettent en œuvre : il s’agit principalement de “Ma santé 2022”, du Plan national de santé publique (PNSP) et de la feuille de route “personnes âgées” », précise la ministre en préambule.

Le montant total des produits affectés au FIR s’élève pour l’exercice 2019 à 3 653 millions d’euros contre 3 540 millions d’euros en 2017. La circulaire détaille six actions prioritaires, qui prévoient notamment la promotion de la santé et de la prévention, le renforcement des parcours et le soutien à la formation et aux métiers.

Concernant la promotion de la santé et la prévention, la ministre invite les ARS à « organiser les actions de prévention de la souffrance psychique chez les étudiants, notamment par la formation des étudiants aux premiers secours en santé mentale, et la lutte contre la contagion suicidaire (…) » Elle souhaite également que « la prise en charge des migrants souffrant de troubles psychiques, dont les syndromes post-traumatiques, soit renforcée. Ce renfort passe aussi par la prise en charge de services d’interprétariat formés pour intervenir auprès des associations engagées sur ces actions. » Elle appella aussi son attachement à la déclinaison régionale du programme national de lutte contre le tabac 2018-2022 et du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022.

Pour favoriser l’accès aux soins et l’organisation des parcours de santé, le FIR contribuera à la mise en œuvre des chantiers de Ma santé 2022 et particulièrement à la création sur les territoires d’un « véritable collectif de soins ». Il s’agit notamment d’amplifier la dynamique engagée dès 2018 pour la création des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), l’objectif de création étant de 1 000 CPTS à l’horizon 2022.

Pour adapter les métiers et les formations aux enjeux de santé de demain, la circulaire précise que l’exercice en pratique avancée fait partie intégrante de la démarche de transformation du système de santé. Dans ce contexte, les ARS devront soutenir l’engagement des infirmiers dans cette voie, « par le versement d’une indemnité annuelle compte tenu de la perte de revenu que peut engendrer l’entrée en formation de ces professionnels. »

  • Circulaire N° SG/2019/117 du 15 mai 2019 relative aux modalités de mise en œuvre du fonds d’intervention régional en 2019, en pdf
Brian Smith

Author Brian Smith

More posts by Brian Smith

Leave a Reply