L’Association PSSM France, gestionnaire du programme PSSM pour la France

Les porteurs du projet, INFIPP, Santé Mentale France et l’UNAFAM, considèrent que ce projet est d’un intérêt public qui dépasse tout intérêt individuel ou lucratif. Pouvoir mettre en place une formation qui aidera à l’identification précoce et ainsi la prise en charge éventuelle de personnes atteintes de troubles psychiques, tout en favorisant par une meilleure connaissance la déstigmatisation des troubles de santé mentale, correspond aux valeurs fondatrices des trois structures.

C’est pourquoi, dans une dynamique partenariale, et afin de développer le programme PSSM en France les 3 partenaires ont fondé une association régie par la loi du 1er juillet 1901, appelée PSSM France.

Création et activités de PSSM France

Les statuts de PSSM France ont été déposés à la Préfecture du Rhône et la publication a été effectuée le 21 juillet 2018 au Journal Officiel.
L’association est administrée par un conseil d’administration composé de 3 collèges :
– les membres fondateurs ,
– les institutions du secteur de la santé mentale ,
– les instructeurs et formateurs PSSM ,
Participeront aux travaux du conseil d’administration, deux personnalités qualifiées ainsi qu’un représentant de la Direction générale de la Santé et un représentant de l’Agence nationale de Santé publique.

PSSM France a pour activités principales :
– l’élaboration, l’édition, la mise à jour et la diffusion du guide de référence remis à chaque personne formée au PSSM et de tous autres documents utiles à ces formations ;
– la veille scientifique et la mise à jour de tous les outils pédagogiques ;
– l’organisation et la mise en œuvre de la formation initiale et continue et de l’habilitation des formateurs ;
– l’évaluation de la qualité des formations ;
– la délivrance d’attestations ou de certificats aux formateurs et aux personnes formées ;
– le développement et la mise en œuvre de modules de formations spécifiques (e learning, suicide, publics spécifiques…) ;
– l’évaluation du programme et de son impact ;
– l’information et la communication sur le PSSM et plus largement sur la Santé Mentale ;
– les liens et la représentation auprès des pouvoirs publics en France et du MHFA International.

INFIPP, Santé Mentale France et l’UNAFAM souhaitent promouvoir un modèle ouvert et structuré selon les principes suivants :
– PSSM France forme les formateurs, les référence, assure la mise à jour des formations supports, organise l’évaluation de la qualité des formations, délivre les attestations, édite et distribue les supports dont le guide de référence (cf paragraphes ci-dessus) ;
Les formateurs sur le territoire déploient librement la formation, et les sessions de formation de 2 jours qu’ils organisent localement sont obligatoirement référencées sur le site de PSSM France
Autrement dit ce n’est pas PSSM France qui assure directement les formations PSSM au public : ce sont les formateurs, soit à titre individuel soit par leur institution de rattachement (administration, employeur privé, association…), mais en respectant un certain nombre d’obligations (remise du guide aux personnes formées, formation continue, évaluation…)