Paroles de secouristes

Des statistiques qui démontrent l’importance des problèmes psychiques, des vidéos très réalistes ou très parlantes. Un plan d’action bien repris tout au long des 2 jours. De sérieuses connaissances de bases amenées. Le support informatique est rigoureux et concis.

Bienveillance et cadres bien posés. Aucun empiétement sur le travail des professionnels de santé. Très bonne pédagogie faisant appel aux différentes ressources personnelles de mémorisation.

Très bon stage, qui donne un mode d’emploi global pour aborder et gérer une personne, un ami, un collègue qui présente des difficultés liées à sa santé mentale.

La formation mériterait d’être diffusée à tous les publics pour une meilleure compréhension des troubles de santé mentale et de positionnement d’aide.

Stage qui a permis de délimiter le champ d’action du secouriste. En tant que professionnel de la santé mentale, cela est nécessaire.

Source de connaissance, met fin à certaines idées reçues. M’a donné envie de devenir formateur.

Porteuse de Luciole, un projet de prévention du suicide et de la souffrance mentale, j’ai été ravie de pouvoir suivre le stage PSSM. Les contenus de la formation étaient vraiment très intéressants et les animatrices bienveillantes et efficaces. J’envisage de devenir moi-même formatrice PSSM pour contribuer à la diffusion de ce beau programme.

J'accompagne des personnes vivant à la rue dans mon métier qui sont souvent atteintes de troubles de santé mentale. Grâce à cette formation mon approche a bien changé et j'ai déjà pu réalisé les effets des résultats plus que positifs.

Retour d’un formateur accrédité PSSM France

En tant que formateur PSSM, j’ai pris l’habitude, en début de première journée, de poser la question suivante aux futurs secouristes : « Avez-vous dans votre entourage des personnes avec lesquelles vous oseriez parler de problèmes de santé mentale ou que vous pensez capables d’aborder le sujet avec vous si cela s’avérait nécessaire ? ». La réponse invariablement est « non », à une immense majorité. Quant à la question d’intervenir pour aider une personne qui rencontre un problème de santé mentale, n’en parlons pas ! Pourtant la plupart ont déjà été confrontés à l’arrêt maladie d’un-e collègue pour cause de dépression, avec le sentiment amer qu’on aurait peut-être pu faire quelque chose. Avoir un secouriste en santé mentale dans son entourage est donc précieux. C’est là de mon point de vue la valeur de ce programme et ce qui en fait le succès : déstigmatiser, expliquer, et former des secouristes tournés vers l’action.

Parole d’instructeur PSSM France 

(un instructeur est un formateur de formateurs PSSM)

PSSM c’est avant tout une remarquable aventure collective autour d’une idée simple et puissante : donner à toute personne les moyens d’agir à bon escient pour venir en aide à une autre personne qui rencontre un problème de santé mentale. C’est l’idée que la santé mentale est l’affaire de tous et que chacun, à son niveau, peut agir. C’est le souhait que les citoyens se ré-approprient ce sujet de santé publique majeure. Après avoir été dans le groupe des «pionniers », alors que le projet se résumait encore à une note de deux pages, je m’investis aujourd’hui en tant qu’instructeur dans la formation des formateurs PSSM, l’enjeu étant de leur transmettre la flamme qui anime ce programme, à la fois la lettre et l’esprit, en mettant l’accent sur la rigueur des connaissances transmises et sur la nécessité d’instaurer un climat bienveillant et sécurisant afin de donner une cohérence fond / forme à la formation. Le passage de relais aux futurs formateurs est une étape cruciale pour la qualité du déploiement du programme.